Les enfants microbes d'Abidjan

Entre déni d'humanité et foi chrétienne

Un livre écrit par notre ancien curé de Pôle : le père Séraphin BADO

Le déni d'humanité des enfants dits microbes d'Abidjan interpelle la foi chrétienne quant à la reconnaissance et la restauration de leurs droits à la citoyenneté.

Nous proposons comme piste de résolution à cette crise des éléments bibliques et théologiques qui aident à la prise de conscience des familles et de leurs partenaires que sont la société, l'Église et l'État dans l'éducation des enfants. Cependant l'engagement des enfants eux-mêmes est indispensable dans leur propre éducation et formation socio-humaine. Tout cela doit se bâtir autour de la reconnaissance de sa culpabilité, du pardon et de la justice avec l'action de Dieu qui vient soutenir la volonté des hommes.

Vous pouvez vous procurer ce livre au prix de 18,50€ auprès des secrétariats de Pontault, Roissy, Ozoir, Tournan

Le Père Bado viendra dédicacer son livre sur notre pôle le dimanche 24 avril