Jour du Seigneur - Projet pastoral du pôle et Jeunesse

Appelons cette année pastorale 2022-2023 l'année JPJ (Jour du Seigneur-Projet pastoral du pôle et Jeunesse). Au cours de cette année, ce sont ces trois thèmes qui vont nous mobiliser. Avec six Prêtres, cinq diacres et beaucoup de laïcs engagés - main dans la main -, commençons avec confiance en Dieu et en nous mêmes une année pleine de promesses. Bienvenue à vous, pères Magloire Kibila Mandounu, Augustin Bita et à vous, diacre Germain Diouf. Le pôle missionnaire de Pontault-Combault vous accueille avec joie.

Avant les vacances, notre évêque nous demandait de nous reposer un peu. Cet appel venait au bon moment, parce qu'une certaine lassitude était en train de nous envahir. Espérons que chacun de nous a pu se reposer pour reprendre les activités avec dynamisme. Dans nos mouvements et services, prenons l'habitude de nous reposer un peu pour refaire nos forces. Pour cela, je nous invite à prendre au moins une journée entière au cours de l'année pour un temps de récollection.

Comme nous l'avions annoncé à la fin de l'année pastorale écoulée, l'année qui vient sera celle du «Jour du Seigneur». Notre évêque nous enverra une lettre pastorale ad hoc pour nous aider à orienter notre apostolat en lien avec ce thème. Les orientations pastorales promulguées en 2018 avaient cinq thèmes dont le « Jour du Seigneur » qui figure en quatrième position après trois premiers, à savoir : aimer avec la délicatesse du Père, être greffé au Christ et famille-jeunesse. Dès ce mois de septembre, nous « disponibiliserons » la lettre apostolique Dies Domini de Saint Jean Paul II sur le Jour du Seigneur. Et vous pourrez l'avoir à 5,50 euros dans les différentes permanences  d'accueil du pôle.

Cependant, que l'année du Jour du Seigneur ne nous fasse pas oublier que nous sommes encore dans le processus du synode sur la synodalité. Il nous faut revenir sur le résultat de la consultation sur la synodalité afin d'y réfléchir et de l'approfondir, dans le but de rédiger notre projet pastoral de pôle. Un projet se situe dans le temps et l'espace et vise des résultats. Pour la rédaction de ce projet, je rappelle l'importance des mouvements et leurs différentes approches des réalités sociales. Nous comptons sur leur participation pour aider le pôle à répondre aux questions : qui fera quoi, avec qui, pour qui, où, quand, pourquoi et comment ?

Les réponses à ces questions sont indispensables quand on envisage la rédaction d'un projet pastoral.

Mettre l'accent sur le «Jour du Seigneur» et travailler à la rédaction du projet pastoral ne doit pas nous faire oublier que la formation et l'encadrement de la jeunesse est la première priorité de notre diocèse. Au moment où nous rédigeons cet édito, 22 servants de messe et 8 accompagnateurs reviennent du pèlerinage de Rome avec un enthousiasme qui ne pourra qu'être contagieux. Nous voulons plus de pèlerinages de ce genre pour les enfants du caté, pour les jeunes en aumônerie et en parcours catéchuménal, pour les jeunes dans les mouvements comme le scoutisme, pour les jeunes voulant participer aux JMJ ... J'invite chaque membre du pôle, prioritairement les jeunes et ceux qui les accompagnent, à réfléchir sur la manière de trouver les moyens financiers pour permettre la poursuite des pèlerinages des jeunes de notre pôle. Est-ce possible d'organiser des brocantes ou kermesses en faveur des jeunes, à Pontault, Roissy ou ailleurs? À votre réflexion ...

Père Bernardin TWAGIRAMUNGU
Téléchargez le Pôle Info complet de septembre 2022 en cliquant sur ce lien