logoPOLE MISSIONNAIRE CATHOLIQUE  DE PONTAULT-COMBAULTPOLE MISSIONNAIRE CATHOLIQUE DE PONTAULT-COMBAULT

SECRETARIAT DU SECTEUR

Lundi et mercredi après-midi.
Mardi, jeudi et vendredi toute la journée.

8, rue de la gare d'Emerainville
77680 Roissy en Brie

Tél : 01-60-28-22-79

Fax : 01-60-29-30-68

Cliquez ici pour nous écrire

Identification

Se souvenir de moi

       

En vous connectant à votre compte, vous acceptez les Conditions Générales d'Utilisation. Conformément à la Loi Informatique et Libertés vous pouvez exercer vos droits (d’accès, opposition de rectification) sur vos données figurant sur ce site

Identification
dimanche, 23 septembre 2018

TE DEUM LAUDAMUS

 

DIEU, NOUS TE LOUONS

SoeurEmmanuelle

 

 

L’esprit alerte, le verbe haut : cinq jours avant son départ vers le Père, Soeur Emmanuelle parlait de la vie et de la mort à bâtons rompus.

 

Cette vie, qui l’a « captivée », cette mort, dont elle disait « ne pas avoir peur » même si elle craignait « ce qui la précède ».

 

Elle confiait encore, dans un rire, s’être « arrangée avec la Sainte Vierge ». Une interview-testament résumée par ces mots : « Il suffit d’aimer. »

 

 

Vous pouvez visionner l'interview du 15 octobre 2008 en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://madame.lefigaro.fr/societe/en-kiosque/1643-la-derniere-interview-de-sur-emmanuelle

 

 

 

 

 

 

Une vie au service des autres

 

1908 Sœur Emmanuelle, de son vrai nom Madeleine Cinquin, naît à Bruxelles, de père français et de mère belge, le 16 novembre.

1931. Elle prononce ses vœux de religieuse dans la congrégation Notre-Dame-de-Sion.

1932-1963. Elle enseigne les lettres en Turquie et en Tunisie et obtient en 1963 une licence de lettres à la Sorbonne.

1963-1971. Professeur à Alexandrie, elle s’attache profondément à l‘Égypte.

1971. À l‘âge de sa retraite d’enseignante, elle obtient de rejoindre les plus pauvres, au bidonville d’Ezbet el-Nakhl où vivent les chiffonniers. Elle fait construire maisons, écoles et dispensaires.

1980. Déménagement pour le bidonville de Moqattam. Création de l’association Les Amis de Sœur Emmanuelle.

1985. Elle rejoint le bidonville de Meadi Tora et se rend à Khartoum, au Soudan, pour y créer foyers, écoles, fermes-écoles et dispensaires. Fondation de l’association Asmae pour organiser les premiers chantiers en Égypte.

1987-1989. Asmae et Les Amis de Sœur Emmanuelle fusionnent pour devenir Asmae-Association Sœur Emmanuelle. Après le Liban, l’organisation intervient au Sénégal, aux Philippines et en Haïti.

1993. Retraite définitive en France.

1994. Interventions au Burkina Faso et au Brésil.

1999. L’association obtient la reconnaissance d’utilité publique.

2001 Projet de développement communautaire en Seine-Saint-Denis.

2002. Est promue au grade de commandeur de la Légion d’honneur, puis élevée au rang de grand officier en janvier 2008.

2006. L’association ouvre à Bobigny un centre d’accueil pour jeunes mères.

2008. Sœur Emmanuelle meurt le 20 octobre.

Dernière modification le mercredi, 01 octobre 2014 15:58

à la une

Feuille du mois

Secteur Info du mois

Contactez-nous

Cher visiteur, une des informations de ce site vous semble obsolète ou manquante ? Vous avez un article à y faire paraître ou une question à poser aux administrateurs du site ?

merci d'envoyer un mail à pontault@pole-catholique-pontault.fr . Vous recevrez une réponse !